Lundi 29 Mai 2017
Bulletin
Daixois
  ABONNEMENT
Newsletters/SMS
  Allo Mairie
   03 80 56 54 12  
 
Accès rapide Rubriques
Accueil > Environnement > Verger conservatoire
Verger conservatoire
En 2010, l’État décide de céder quelques terrains qu’il estime ne plus être utiles à la LiNo. Ayant perçu très rapidement le bénéfice qu’elle pouvait tirer de cette opportunité, la Municipalité se rend alors acquéreur d’une parcelle de 1400 m² situé à l’entrée Est du village et instaure immédiatement après, avec les membres du comité Travaux, une réflexion sur l’utilisation qui pourrait en être faite.

Sa nature et son emplacement géographique, associés à la fois au désir partagé de préserver voire développer, sur le territoire de la Commune, des variétés anciennes de fruits et de poursuivre l’embellissement du village, conduisent naturellement à la décision d’y implanter un verger conservatoire.
 
En 2013, les agents des services techniques, après avoir préparé le terrain en 2012, plantent avant l’hiver 17 variétés d’arbres fruitiers anciens (pommiers, pruniers, poiriers, cerisiers et noyers) et 60 arbustes (groseilliers, framboisiers, cassissiers et noisetiers) et donnent ainsi corps à ce projet dont l’ambition, à terme, est de devenir un support pédagogique à la découverte (beaucoup d’enfants, et même d’adultes, ignorent maintenant tout des cycles naturels et des fruits qu’ils consomment !) et la préservation de notre patrimoine fruitier.
 
Un pupitre illustré (ci-contre), placé à l’entrée du verger, rendra bientôt plus aisée la reconnaissance des espèces plantées.

Ce verger conservatoire, premier du genre à Daix, aura bientôt un petit frère puisque 38 arbres fruitiers seront plantés fin 2013 ou début 2014 sur la tranchée couverte, dans le cadre du programme d’aménagement de celle-ci. Afin de les rendre attractifs et pérenniser leur existence, la Municipalité sollicitera dans le courant du premier semestre 2014 des associations voire, le moment venu,
des propriétaires de vergers sur la Commune (pour leurs connaissances en la matière) pour mettre en place un programme d’entretien de ces deux vergers biologiques qui s’inscriront bien entendu dans le programme communal « zéro phyto » mis en place depuis 2009.
 
Ce qu’est un conservatoire

Un verger conservatoire assure la pérennité de variétés fruitières locales (et parfois des savoir-faire qui leur sont associés), permet leur étude, leur description et leur propagation. C’est une véritable réserve génétique. La dispersion des variétés dans les différents vergers conservatoires permet de diminuer l’érosion génétique (chaque variété reste dans sa région d’origine) et les risques de destruction et de maladies.